mardi 20 juin 2017

La vie est facile ne t'inquiète pas - AGNES MARTIN-LUGAND

L’histoire
Depuis un an que Diane est rentrée d'Irlande, elle a tourné la page sur son histoire tumultueuse avec Edward, bien décidée à reconstruire sa vie à Paris. Avec l'aide de Félix, elle s'est lancée à corps perdu dans la reprise en main de son café littéraire.

Mon avis
Et bien oui ! Très rapidement après avoir été déçue par Les gens heureux lisent et boivent du café, je me suis lancée dans la suite. J’avais besoin d’un roman court et je m’étais dit que le lire tant que le premier était encore frais dans ma mémoire était une bonne idée.

Je ne le regrette pas, effectivement, le premier livre était encore bien présent dans mon esprit. Ca m’a permis de pouvoir relever les différences. J’ai au bout du compte mieux aimé ce deuxième tome, pour la simple et bonne raison qu’il m’a plus emportée que le premier, je ne me suis pas ennuyée cette fois.

On voit clairement l’évolution des personnages dans ce roman, surtout de Diane, qui a fait un gros travail sur elle-même pour aller de l’avant. Je me suis un peu plus attachée à elle cette fois-ci, elle ne me paraissait pas aussi insupportable. Elle ne se lamente plus sur son sort mais se prend en main, de façon très saine. Bien sûr, elle est encore fragile, mais elle ne se laisse plus aller, et ça, c’est un énorme progrès.

En termes de personnages, je dois aussi reconnaître que Félix m’a moins agacée, même si je regrette toujours que l’auteure ait choisi d’embrasser le cliché du meilleur ami gay excentrique. Clairement, il a besoin d’une bonne paire de gifles et qu’on le remette à sa place mais la direction qu’il prend en fin de roman est plutôt prometteuse.

L’intrigue n’est pas follement originale, loin de là. Tout est très attendu, y compris le dénouement que j’ai vu venir à des kilomètres, mais le processus pour y parvenir, même si je l’attendais, me semblait nécessaire à la crédibilité de l’histoire, bien qu’on aurait pu arriver au même résultat sans reprendre à peu près tous les codes de la romance.


En bref, même si certains ont estimé que ce deuxième roman n’était pas nécessaire, ce que je conçois très facilement quand on a aimé le premier tome, je suis contente d’avoir eu cette suite qui m’a aidé à relever mon opinion de l’histoire et des personnages. Au-delà de ça, je reste malgré tout sur la réserve concernant ce roman, qui ne m’a pas vraiment emballée. C’était une lecture agréable mais qui ne me marquera pas. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire