samedi 30 juillet 2016

La liste de mes envies - GREGOIRE DELACOURT

L’histoire
Le résumé de cette histoire peut tenir en une phrase : que ferais-je si je gagnais subitement une énorme somme d’argent ? Dans cette histoire on suit Jocelyne, une femme d’une quarantaine d’années qui vit avec son mari et dont les enfants ont grandi et sont partis vivre leur vie. Jocelyne est propriétaire d’une petite mercerie et est aussi bloggeuse. Et elle a gagné le jackpot à l’Euromillions. 

Mon avis
J’ai acheté ce livre il y a 2 semaines sur un vide-greniers, un peu au hasard, j’avais déjà entendu parler de ce roman, je savais qu’un film en avait été adapté, par contre le résumé ne m’inspirait pas trop. Je l’ai cependant acheté, déjà parce que j’étais sur un vide greniers et qu’il était « donné » et parce que j’essaye de diversifier mes lectures, de me forcer à me confronter à des genres qui ne m’inspirent pas. Il serait sûrement resté dans ma PàL pendant des mois si le challenge French Read-A-Thon ne m’avait « forcée » à l’en sortir rapidement.

Ca a été un coup de cœur, ce roman m’a bouleversée, m’a beaucoup fait réfléchir. On a tous déjà eu cette phrase : « si je gagnais à l’Euromillions, j’achèterais… ». On en a tous rêvé et on a tous déjà dans nos têtes (ou sur papier) notre propre liste d’envies. Ici, le roman est plus subtil que ça et ne s’intéresse pas seulement à ce que nous achèterions mais à ce que nous ferions. Grande différence.

J’ai trouvé très important à mes yeux le discours de la psychologue qui discute avec Jocelyne quand celle-ci vient récupérer son gain et qui lui explique que sa vie va changer, qu’on va subitement l’aimer pour son argent, que des gens qu’elle ne connait pas vont lui demander son aide. C’est un aspect auquel on ne pense pas spontanément quand on rêve de ça, mais qui a été crucial dans cette histoire.

J’ai trouvé le personnage de Jocelyne absolument admirable, cette femme voit le rêve qu’ont des millions de personnes se réaliser pour elle et au lieu de foncer tête baissée et carte bleue en main, elle prend le temps d’y réfléchir et de se poser des questions. Que va devenir ma vie avec tout cet argent ? Quelle va être la réaction de mon entourage ? Est-ce que j’en ai vraiment besoin ? C’est cette dernière question qui est primordiale, qui fait pour moi de Jocelyne une personne exceptionnelle. Qui s’arrêterait et se poserait cette question à sa place ?

L’histoire de ce livre n’est pas captivante, ce n’est absolument pas le but, c’est même assez lent, mais c’est une lenteur nécessaire, on ne lit pas ce livre pour vivre une aventure palpitante, mais plutôt pour nous faire réfléchir sur les véritables bonheurs de la vie. J’ai pour ma part trouvé ce roman très bien écrit, simple et clair à l’image de son héroïne. J’ai beaucoup aimé le fait que les chapitres soient très courts, qui atténuent cette sensation de lenteur du récit. J’ai été assez surprise par le retournement de situation, je ne l’ai vu venir à aucun moment. J’imaginais bien qu’il allait se passer quelque chose, mais j’avais imaginé quelque chose de complètement différent.

ATTENTION SPOILERS (surligner ci-dessous pour lire !)

La fin m’a bouleversée. Si la déchéance de Jocelyn, le mari de Jocelyne, m’a laissée de glace, le sort de Jocelyne m’a fait beaucoup de peine. On voit cette femme se battre pendant toute l’histoire pour préserver son bonheur, ne pas laisser cette somme d’argent détruire ce qu’elle possède déjà. On devine qu’elle prend inconsciemment la décision de ne pas encaisser cet argent et continuer sa vie comme si rien ne s’était passé. Et la trahison de son mari fait tout effondrer. Quand enfin, cet argent lui est rendu, cette fois elle ne se pose plus de questions, elle l’encaisse et l’utilise. C’est là que j’ai été touchée par son histoire : brisée par la trahison de son mari, elle a son argent et en profite, mais a perdu sa capacité à aimer et à tomber amoureuse. C’est aussi la morale de cette histoire. 
      

vendredi 29 juillet 2016

Secrets d'une nuit d'été - LISA KLEYPAS


L’histoire
Comme ses amies Evangeline, Lillian et Daisy, Annabelle Peyton est à la recherche d'un mari. Or la tâche s'annonce ardue pour les quatre demoiselles : la timide Evangeline est affligée d'un bégaiement. Les soeurs Bowman sont américaines et peinent à s'intégrer dans la haute société londonienne. Quant à Annabelle, l'inexistence de sa dot constitue un lourd handicap. Pourtant, il lui faut dénicher un riche époux, membre de l'aristocratie, bien sûr. Autant dire que ce malotru de Simon Hunt n'a aucune chance. Dire qu'il a eu le culot de lui prédire qu'elle serait bientôt sa maîtresse ! Mais qu'attendre d'un fils de boucher ? Non, même s'il s'est enrichi à millions dans l'industrie, il n'est pas un parti envisageable. Et tant pis si elle ne peut oublier le baiser qu'il lui a volé jadis...

Mon avis
Encore une fois, et j’en parlais juste dans ma chronique précédente, mais ce roman est un excellent exemple de roman acheté sur les conseils de Booktube, sans avoir vraiment compris de quoi il s’agissait. Mon égarement était un peu moins flagrant cette fois-ci, je savais bien qu’il s’agissait d’une romance, je n’avais juste pas saisi qu’il s’agissait d’une romance historique, qui n’est pas un genre que j’affectionne beaucoup, ayant parfois trop de mal à m’identifier aux situations dans lesquelles se retrouvent les personnages.

Je me suis cependant lancée dans sa lecture dans le cadre du challenge French Read-A-Thon, et j’ai plutôt apprécié ma lecture, je ne comprends cependant pas l’engouement existant autour de cette saga.

J’ai eu une période il y a une dizaine d’années où je lisais énormément de romans Harlequin, vraiment vraiment beaucoup, et, pour moi, Secrets d’une nuit d’été se range complètement dans cette catégorie. Dès le résumé, on sait déjà exactement comment l’histoire va se terminer, aucun élément de surprise, une héroïne qui n’a rien d’exceptionnel et un héros décrit pour faire rêver les femmes, mais qui ressemble au final à tous les autres héros de ce genre de romans.

Je ne veux pas vous faire croire non plus que je n’ai pas aimé ce livre, bien au contraire, sa lecture a été très agréable et fluide, et il faut quand même reconnaître que le style d’écriture est quand même plus recherché et abouti que ce qu’on trouve dans un Harlequin. Je garde d’ailleurs un très bon souvenir de certains des romans que j’ai lus de cette collection, que je lisais tout simplement parce que les histoires me faisaient rêver, peu importe à quel point elles étaient irréalistes, idéalistes et peu plausibles. Mon étonnement (et ma déception dans une certaine mesure) vient du fait que ces romans font beaucoup de bruit sur la blogosphère et que je ne vois pas trop d’où cela vient.


Pour conclure, ça a été une lecture agréable, divertissante pour moi, mais manquant beaucoup d’originalité. J’ai surtout, depuis que j’ai eu quelques déceptions et abandons, fait un sérieux tri dans ma wishlist ! 

       

jeudi 28 juillet 2016

Les étoiles de Noss Head. Tome 1 : Vertiges - SOPHIE JOMAIN

L’histoire
Hannah, bientôt dix-huit ans, était loin d'imaginer que sa vie prendrait un tel tournant. Ses vacances tant redoutées à Wick vont se transformer en véritable conte de fées, puis en cauchemar... Tout va changer, brutalement. Elle devra affronter l'inimaginable, car les légendes ne sont pas toujours ce qu'on croit.
Leith, ce beau brun ténébreux, mystérieux, ne s'attendait pas non plus à Hannah. Il tombe de haut, l'esprit a choisi : c'est elle, son âme soeur. Pourra-t-il lui cacher ses sentiments encore longtemps ? Osera-t-il lui avouer qu'il n'est pas tout à fait humain ? Il le devra, elle est en danger et il lui a juré de la protéger, toujours...

Mon avis
J’avais ajouté ce livre à ma wishlist après avoir entendu beaucoup de bien à son sujet, il m’a été offert à mon anniversaire et je l’ai lu fin avril. Ce livre est typiquement le genre de souhait un peu irréfléchi, juste parce qu’on m’a dit que c’était trop bien et je ne m’étais pas énormément penchée sur le résumé. Si je l’avais fait, je crois que je ne me serais jamais intéressée aux étoiles de Noss Head.

Je crois que je n’avais pas bien compris l’objet de cette histoire avant de la lire, et ce n’était pas ce à quoi je m’attendais. Je ne m’attendais pas à un roman young adult, et je ne m’attendais pas à l’aspect fantastique, pas de cette façon-là. Je m’attendais plus ou moins à une romance, mais avec des personnages plus vieux, et j’avais imaginé l’aspect fantastique comme relevant plus du paranormal style fantômes, malédictions, souhaits exaucés… Bref, loin de ce que j’ai trouvé dans le roman. Et c’est dans cette mesure-là que j’ai été déçue par ce livre. Je ne peux m’en prendre qu’à moi-même mais ce livre était à des années lumières de ce que je croyais lire.

Malgré tout, je n’en regrette absolument pas la lecture. J’ai beaucoup aimé l’histoire et ai envie d’en découvrir la suite. Je m’étais beaucoup retrouvée dans le personnage d’Hannah notamment, qui était une jeune fille un peu semblable à celle que j’étais à cette période de ma vie, posée, réfléchie et sérieuse. Ce n’est pas tout ce qui définit Hannah, mais c’est les aspects auxquels je me suis identifiée et qui m’ont le plus plu dans ce personnage. J’avais aussi beaucoup aimé le personnage de Leith, même si avec le recul, je ne me souviens plus trop pourquoi en fait.

Dans les aspects un peu plus négatifs pour moi concernant le roman, je me souviens avoir été parfois gênée par le style d’écriture de l’auteur, que j’ai trouvé parfois maladroit. Il y avait parsemées dans le roman, des phrases ou expressions en anglais directement, je n’ai pas trouvé ça pertinent du tout. Le livre se passe en Ecosse, un pays où toute la population parle anglais, alors il semble évident que notre héroïne s’exprime dans cette langue pendant l’essentiel du roman et je ne vois pas l’utilité d’avoir inséré des phrases en anglais. J’ai aussi trouvé des coquilles, c’est dommage.

Quant à l’histoire en elle-même, elle est très prévisible et ressemble effectivement à s’y méprendre à Twilight. Il parait que les tomes suivants s’éloignent de cet univers. Quoiqu’il en soit, pour ce premier tome, les similitudes étaient flagrantes. J’ai assez vite vu venir le dénouement de cette histoire et n’ai pas eu de réelle surprise, à aucun moment.


Pour finir, j’ai malgré tout bien aimé ma lecture. Au moment où je l’avais terminée, je n’étais pas trop sûre de lire la suite, en soi, ce premier tome peut se suffire à lui-même. Mais finalement, j’ai décidé que je voulais savoir ce qui se passerait ensuite. Alors, je suis un peu déçue, j’ai été méga spoilée par une booktubeuse, qui essayait de donner son ressenti du tome 2 sans spoiler mais même en donnant des termes vagues, j’ai compris ce qui sera je pense le gros dénouement du deuxième tome et, l’effet de surprise en moins, j’ai un peu moins hâte de le lire. De toute façon, pour l’instant, je ne l’ai pas. ;) 

samedi 23 juillet 2016

French Read-A-Thon


Hello tout le monde !

Aujourd'hui, je vous retrouve pour un article un peu particulier, puisque je vais vous parler de ma participation au French Read-A-Thon.

Ce challenge se déroulera la semaine prochaine, du lundi 25 juillet minuit à dimanche 31 juillet 23h59.

Le but de ce challenge est de lire 7 livre en une semaine, choisis selon des thèmes précis. Le challenge est validé à partir du moment où on a réussi à lire 4 livres.

Ce challenge a d'abord été initié sur les chaînes anglophones sous le nom de Booktube A Thon et a d'ailleurs lieu depuis lundi et est repris en France par Rondoudouishappy et FanGirlReader.

Je vais maintenant vous parler des 7 thèmes et vous présenter la PàL que j'ai préparée à cette occasion. Je n'ai pour ma part sélectionner que 6 livres car je ne possède pas de livres correspondant à un des thèmes.

1 - Un personnage appartient à la communauté LGBTQ+

Et on commence tout de suite par le thème que j'ai laissé de côté. Je n'ai aucun livre correspondant à cette thématique. Ou alors je ne le sais pas... 

2 - Un livre contenant plus de 300 pages


Love letters to the dead par Ava Dellaira. J'ai pour ma part l'édition VO de ce livre qui compte exactement 323 pages. J'ai d'ailleurs quelques doutes sur le fait que je puisse apprécier ce livre, mais on verra bien !


3 - Un auteur ou un personnage commençant par la première lettre de ton prénom

Donc, je m'appelle Aurélie, il fallait donc trouver un auteur ou un personnage qui commence par un A. (j'ai de très fortes capacités d'analyse et de déduction !). J'ai dans un premier temps jeté mon dévolu sur Juste avant le bonheur de Agnès Ledig mais je garde en tête un autre roman qui me tente aussi beaucoup, qui est Alex de Pierre Lemaître.

     

4 - Ton dernier achat livre

Alors pour celui-là, j'ai un peu triché. En fait mes derniers achats livres datent de dimanche dernier sur un vide-greniers, mais il y en avait plusieurs, alors j'ai choisi le plus court de tous, qui est La liste de mes envies de Grégoire Delacourt.


5 - Un livre que tu veux lire depuis longtemps

J'aurais pu pour ce thème-là choisir un des livres de ma bookjar reliques de la PàL, mais j'ai préféré laisser ces livres-là tranquilles et j'ai plutôt sorti un roman de Nicci French, dont les livres sont dans ma PàL depuis très longtemps. En l'occurrence, j'ai choisi What to do when someone dies (Plus fort que le doute en VF).


6 - Une couverture avec du bleu ou du jaune

J'ai choisi pour ce thème Le cercle des poètes disparus de N.H. Kleinbaum. On est bien d'accord qu'il y a beaucoup de jaune non ?? Et que c'est plus du jaune que du orange, hein ???


7 - Une histoire qui a lieu l'été ou à la plage

Alors pour celui-là, j'espère ne pas avoir été induite en erreur par le titre, mais j'ai choisi de lire Secret d'une nuit d'été de Lisa Kleypas, en espérant qu'il se passe bel et bien en été. Si jamais vous pouvez me confirmer l'info, n'hésitez pas !!


Voilà, je pense avoir tout dit, n'hésitez pas à me dire si vous comptez participer à ce challenge et à partager votre PàL. Vous pouvez suivre ce challenge avec le hashtag #FRRAT sur Facebook, Twitter et Instagram. Je pense pour ma part plutôt publier sur Twitter !

A très vite

vendredi 22 juillet 2016

Forgotten - CAT PATRICK

L’histoire
Chaque nuit, la mémoire de London s’efface. A son réveil, pour se remémorer les jours précédents, il ne lui reste que les petits mots qu’elle s’est laissée. Elle a en revanche de clairs souvenirs de son futur. London réussit à cacher sa différence avec l’aide de sa mère et de sa meilleure amie. Mais quand elle découvre que sa mère lui ment, que sa meilleure amie part en vrille, London cherche à résoudre les mystères de son passé. Et surtout, surtout, pourquoi ce garçon qu’elle aime n’apparait-il nulle part dans son futur ??

Mon avis
Cela fait quelques mois que j’ai ce livre dans ma PàL, suite à une recommandation booktube il me semble, et j’ai décidé de l’en sortir récemment. Une très belle surprise.

Je n’ai pas trop caché le fait que les lectures jeunesse ne me satisfaisaient plus trop ces derniers temps et j’essaye effectivement de prendre des distances avec ce genre littéraire. Sauf que ma PàL en est blindée et que les résumés des histoires me font toujours autant envie. Alors je les lis quand même, mais de façon plus espacée.

J’ai choisi celui-là un peu par hasard, il était devant sur mon étagère et il n’était pas trop long. Bien m’en a pris, ce roman a été une très jolie surprise. Le concept est original et bien exploité et on va droit au but, pas de fioriture, pas de passage inutile. Je sais que certaines personnes ont trouvé que c’était trop court et pas assez abouti et au final, c’est pour moi le point fort de ce récit. De cette façon, on a évité tous les passages « quotidien d’un lycéen » qui m’ennuient car je ne m’identifie pas du tout à ces tranches de vie. Et là, on ne nous parle du quotidien de London, que dans la mesure où on nous explique comment elle s’en sort au quotidien pour vivre avec sa différence. Un très bon point fort.

J’ai beaucoup aimé aussi la romance dans cette histoire. En général, les romances d’ado ne me touchent pas (plus ?) beaucoup, mais celle-ci m’a beaucoup plu. C’était plaisant à lire, crédible, pas trop niais. Pas de triangle amoureux ! Très agréable.

J’ai beaucoup aimé London (d’ailleurs, j’ai vu que dans la version VF, son nom avait été « traduit » et elle s’appelle Lili… Pourquoi ???). C’est une jeune fille de 16 ans mais qui est très mature et responsable, très sérieuse. Avec cependant des comportements très adolescents, comme son obstination à ne pas vouloir parler avec sa mère de ce qui la tracasse par exemple. Elle réfléchit avant d’agir, ne se donne pas d’importance quant à sa connaissance du futur, ne pique pas de crise de nerfs. Même dans sa relation avec Luke et les sentiments qu’elle a pour lui, il n’y a pas d’excès, elle tombe amoureuse de lui sagement et gentiment.

Les personnages secondaires m’ont laissée une impression plus mitigée. Le personnage de Jamie par exemple ne m’a pas plu du tout. Typiquement l’adolescente détestable qui veut se faire remarquer, se démarquer de ses camarades et va beaucoup trop loin. Bornée, ingrate, elle n’a aucun intérêt ou seulement dans la mesure où elle connait le secret de London.

L’histoire à proprement parler m’a beaucoup plu aussi. Les événements et révélations s’enchaînent, on ne perd pas de temps sur des broutilles. La brièveté de ce roman en fait un roman très rythmé et riche en rebondissements. Je reconnais avoir vu venir certains développements de l’intrigue mais ça ne m’a pas trop gênée. Et j’ai trouvé la fin juste et parfaite.


Un petit trésor caché dans ma bibliothèque, je suis super contente de ma lecture. 

    

mercredi 20 juillet 2016

La fille de ma meilleure amie - DOROTHY KOOMSON

L’histoire
À trente-deux ans, Kamryn Matika est une assistante marketing énergique et sans complexes à qui tout réussit... En apparence, du moins. En réalité, elle ne s'est jamais remise de la trahison d'Adele, celle qui fut sa meilleure amie au lycée quand tous les autres se moquaient d'elle pour ses rondeurs un peu trop généreuses. Or un soir, champagne aidant, Adele a passé la nuit avec Nate, le fiancé de Kamryn. Depuis, les deux jeunes femmes ne se sont plus jamais parlé. C'est pourquoi Kamryn tombe des nues quand Adele reprend contact. Atteinte d'une leucémie à un stade avancé, Adele sait que ses jours sont comptés. Sa dernière requête est de taille : elle souhaite confier à Kamryn sa petite fille de cinq ans, Tegan... Eberluée, Kamryn s'apprête à refuser. Mais a-t-elle le choix ?

Mon avis
Ce livre était sur ma wishlist depuis des années et j’ai récemment eu l’occasion de l’acheter. Et puis je l’ai tiré de ma bookjar. Je pense que j’aurais attendu encore longtemps avant de me pencher sur ce roman de moi-même, je ne regrette absolument pas de l’avoir tiré au sort, j’ai adoré cette histoire.

C’était émouvant, drôle, triste et enjoué. J’ai trouvé l’écriture très fluide et le roman plutôt bien construit. L’histoire est majoritairement racontée du point de vue de Kamryn, qui se retrouve du jour au lendemain à devoir prendre soin et élever une petite fille de 5 ans. Je dois reconnaître que, si j’ai autant aimé cette histoire, c’est en grande partie parce que je me suis beaucoup identifiée à Kamryn justement.

Kamryn est une femme forte en apparence, mais qui cache beaucoup de fragilité, très réservée et sur la défensive. Une femme aussi qui avait décidé de ne pas avoir d’enfant, tout simplement parce qu’elle n’en voulait pas, que devenir mère n’était pas son objectif de vie, plutôt centré sur sa carrière professionnelle. J’ai ressenti beaucoup d’admiration pour elle tout au long de ma lecture. Bien qu’elle n’ait plus parlé à Adèle depuis 2 ans, elle saute dans un train pour la rejoindre quand tout va mal. Elle hésite à peine à accepter de s’occuper de Tegan, une faveur énorme à demander à quelqu’un ! J’ai trouvé qu’elle se sortait avec brio de sa situation, qu’elle faisait face avec beaucoup de courage et de justesse.

Les personnages secondaires m’ont semblé au final bien fades à côté de ce personnage très fort, j’en ai quand même apprécié certains, notamment Tegan, qui est une petite fille incroyablement courageuse que l’on voit s’épanouir au fil du roman. J’ai aussi aimé Adèle, elle est au final peu présente mais de nombreux souvenirs de Kamryn parlent d’elle et c’est une femme aussi très forte, loyale et courageuse qui a simplement fait une erreur. Je n’ai par contre pas été impressionnée par les personnages masculins de cette histoire.

Mon grand regret de ce roman, et qui m’a empêché de lui attribuer le coup de cœur, c’est le choix de l’auteur d’inclure dans son récit un triangle amoureux. Evidemment, il y a une grande part de romance dans cette histoire, c’est attendu et prévisible, mais il n’est pas nécessaire de donner à Kamryn 2 prétendants d’un coup. Ses hésitations dans la dernière partie du roman m’ont exaspérée. Je l’aime. Non, je ne l’aime pas j’aime l’autre. Oui mais l’autre n’est pas comme ci. Infernal. Je ne suis absolument pas contre le fait de poser des obstacles à une relation amoureuse dans un roman, mais y inclure un deuxième prétendant, pour moi, c’est la solution de facilité pour l’auteur. Les obstacles peuvent venir d’autres éléments : géographie, rêves, aspirations, travail… Heureusement, ce n’est pas le thème principal du livre et prend une place moindre.


lundi 11 juillet 2016

Les tournesols de Jérusalem - EVELYNE DRESS

L’histoire
1897. Ana Gizerman a vingt ans lorsqu'elle rencontre pour la première fois Lucien Dupuis. Convaincus d'être les deux moitiés d'une seule et même âme, ils se marient en dépit de leurs différences sociales et religieuses : Ana est la fille d'un violoniste juif mondialement connu ; Lucien, le fils d'un riche négociant en vin bordelais, catholique. Le couple mène alors une vie insouciante dans le tourbillon du Tout-Paris littéraire et artistique. Mais ce bonheur, pimenté d'une troublante connivence érotique, est brutalement remis en question Ana est atteinte d'une méningite, à l'époque incurable. Condamnée par la science, elle se rend à Lourdes. Lucien jure de renoncer à leur existence de luxure si la Vierge sauve Ana. Un serment qui va les entraîner, pris dans une aventure spirituelle et amoureuse, aux portes de Jérusalem...

Mon avis
Une fois n’est pas coutume, je vais vous parler d’un abandon. J’ai ce livre dans ma PàL depuis des lustres, ne me souviens pas du tout dans quelles circonstances je l’ai acheté. Et puis ce mois-ci, c’est le livre que j’ai tiré de la bookjar alors je me suis lancée.

J’ai dès le début été assez mitigée sur ce que je lisais. Le récit est raconté à la première personne, du point de vue d’Ana, une fille venant d’une riche famille, habituée à vivre dans le luxe et à fréquenter les personnalités les plus en vue. C’est la première chose qui m’a dérangée, l’auteure met un point d’honneur à répéter sans cesse qu’Ana fréquente Marcel Proust, Emile Zola, Anne de Noailles… C’était peut-être une façon de bien accentuer la différence avec sa vie après, mais moi, ça m’a vite embêtée.

J’ai aussi été gênée par la relation d’Ana et Lucien, qui sont attirés l’un à l’autre parce qu’ils se ressemblent énormément, physiquement. Je trouve ça super malsain. Il faut être tellement narcissique pour tomber amoureux de quelqu’un dans ces conditions, c’était désagréable à lire.

Et puis Ana tombe gravement malade, se rend à Lourdes où elle est miraculeusement guérie (non, je ne vous spoile pas, c’est dans le résumé, et c’est une information très rapidement donnée dans le livre). Après ça, Ana décide de se convertir au catholicisme car elle est persuadée que c’est cette différence religieuse entre elle et son mari qui est à l’origine de sa maladie. Lucien a quant à lui fait vœu de vivre différemment et ne plus vivre dans le péché si Ana est sauvée. De là démarre tout un tas de débats religieux suivis par des pélerinages.


J’ai finalement abandonné quand ils ont décidé, arrivé au bout du premier pèlerinage, d’enchaîner sur un deuxième. Ca ne me dérange pas qu’il y ait de la religion dans un récit, quand elle complète une histoire, mais quand elle est au cœur des événements, c’est trop pour moi. Les récits de pèlerinage ne m’intéressent  pas, les personnages n’ont pas suffisamment retenu mon attention pour que j’aie envie de savoir ce que la vie leur réserve. J’ai donc reposé mon livre au bout de la 120ème page. Sans regret. 

samedi 9 juillet 2016

Fire Sermon tome 1 - FRANCESCA HAIG

L’histoire
Après une catastrophe apocalyptique, l’humanité ne donne plus naissance qu’à des jumeaux. Pour chaque bébé parfait, l’alpha, il y a un bébé imparfait, l’oméga. Ils sont unis par un terrible lien : la mort de l’un entraîne celle de l’autre.
Cass et Zach sont jumeaux. Elle, c’est l’oméga, lui c’est l’alpha. Chacun veut renverser l’autre pour imposer sa propre vision du futur. Mais dans cette bataille, si l’un meurt, l’autre mourra aussi.

Mon avis
Ce roman fait partie de mes récents emprunts à la bibliothèque. Il faisait partie de ma wishlist, mais quand je l’ai vu dans les nouvelles acquisitions de la bibliothèque, je l’ai pris. Au final, je suis plutôt contente de l’avoir emprunté et non pas acheté car je ne suis pas complètement satisfaite de ma lecture.

L’idée de base du roman est assez intéressante, le principe des jumeaux liés l’un à l’autre aurait pu déboucher sur une histoire palpitante. Malheureusement, ça n’a pas été le cas. Il s’agit du premier tome d’une trilogie et ces premiers tomes sont souvent des tomes introductifs et c’est absolument le cas de celui-ci. On ressort du premier tome en étant vraiment au point sur le fonctionnement de ce nouveau monde, les modes de raisonnement, le système politique… On fait également connaissance avec notre héroïne, les personnages principaux sont présentés. Tout ça est assez clair. Malheureusement, il n’y a pas grand-chose d’autre.

Il ne se passe en fait presque rien en terme d’événements. On voit notre héroïne être soit prisonnière, soit en fuite mais toujours subir ce qui lui arrive, et même à peine se défendre. Bien souvent, elle ne s’en sort que parce qu’elle est assistée par des personnes plus dynamiques autour d’elle.

Ce qui sauve ce livre pour moi, c’est la fin. Sur les 50 dernières pages, nos personnages prennent enfin des initiatives pour porter un coup à leurs ennemis et là, il faut quand même reconnaître à l’auteure que pour une fin de tome 1, elle a su prendre des décisions osées et surprenantes. Selon moi, ce sont ces derniers chapitres qui donnent enfin un peu de rythme au récit et surtout, l’envie de lire la suite !


Au final une lecture un peu mitigée, intéressante, dans l’optique de lire la saga complète, mais pas vraiment divertissante. Malgré tout, je me laisserai peut-être tenter par le tome 2 mais plutôt en emprunt bibliothèque. 

Challenges : 

vendredi 8 juillet 2016

Mes challenges

Dernière mise à jour le 08/07/2016

Depuis mon inscription à Livraddict, je me suis également lancée dans un certain nombre de challenges livresques pour me remotiver à lire plus. Je n’étais pas très optimiste sur l’efficacité, mais c’est une erreur, ça marche !! Je suis inscrite pour l’instant à 6 challenges :

Les irréguliers de Baker Street organisé par Pops

A chaque nouvelle de Sherlock Holmes est associée une consigne de lecture à suivre. Le but est de remplir toutes les consignes. Il n’y a pas de durée limite imposée à ce challenge. Exemple de consigne : Pour la nouvelle Le Gloria Scott, la consigne était de lire un livre se déroulant en partie sur un bateau. Pour valider cette consigne, j’ai pour ma part lu L’enfant du Titanic de Leah Fleming. Il y a en tout 60 consignes à respecter.

Mon score actuel : 15/60


PàL Challenge 2016 organisé par Titepomme

Ce challenge a pour but de garder le contrôle sur notre PàL et surtout, prendre la mesure de nos achats comparé à notre avancée de lecture. Le principe est simple : une lecture = 1 point. 1 achat/acquisition = -1 point. Ce système de notation fait que, si vous avez plus d’achats que de lectures, votre score peut être négatif (ce qui est le cas pour moi par exemple). J’ai pour ma part pris le parti de ne comptabiliser dans ma PàL que mes livres papier et pas les livres numériques. Tout simplement parce que si je les rajoutais maintenant, mon score serait définitivement négatif et que je n’y trouverais plus de motivation. Je pense que je les rajouterai à ma PàL initiale pour l’année prochaine par contre !

Mon score actuel : -41

Le challenge Bibliographie complète organisé par Laurence Authentique


Ce challenge nous demande de choisir un auteur et de nous fixer l’objectif de lire sa bibliographie complète. Bien qu’il ait une date de fin, ce challenge ressemble plutôt à un challenge illimité car il est reconduit d’une année à l’autre et les lectures déjà faites ne sont pas annulées. Je participe à ce challenge avec l’auteur Agatha Christie, pour les romans avec le personnage d’Hercule Poirot uniquement, soit 40 romans. J’ai décidé de reprendre tous les livres de l’auteur dont je n’avais pas le souvenir soit presque tous sauf Le meurtre de Roger Ackroyd et Le crime de l’Orient Express. J’ai donc commencé avec un score de 2/40. 2 règles pour ce challenge : participer à la conversation du challenge au moins une fois par mois et lire un livre de notre auteur au moins une fois par trimestre.

Mon score actuel : 7/40

Le challenge Un genre par mois organisé par Iluze

Ce challenge impose de lire un livre du genre désigné dans le mois qui lui correspond. Pour cette année, les genres sont attribués comme suit :
      1.       Janvier : BD, comics, manga
2. Février : Romance, chick lit, érotique
3. Mars : Classique ou thêatre
4. Avril : Fantasy ou aventure
5. Mai : Historique
6. Juin : Jeunesse ou Young Adult
7. Juillet : Science-Fiction
8. Août : Thriller, polar, policier
9. Septembre : Contemporain
10. Octobre : Fantastique ou horreur
11. Novembre : Non fiction (essai, témoignage, biographie, livres pratiques, cuisine...)
12. Décembre : Nouvelle ou novella
Pour les personnes qui s’inscrivent en mode explorateur (qui participent tous les mois), 2 joker sont autorisés sur l’année.

J'ai à ce jour rempli les challenges de février à juin et utilisé un joker pour le mois de janvier. 

Le challenge Read in English


Le but de ce challenge est très simple : lire le plus de livres en anglais sur la période donnée. Un roman compte pour 1 point et une nouvelle pour 0,5. Rien de plus simple !!








Mon score actuel : 18

Le challenge 1900-2000 – Grandes et petites histoires du XXème siècle organisé par Darkness Turns Me On



Le principe de ce challenge est tout simplement de lire des livres de tous types, la seule exigence étant qu’il prenne place entre 1900 et 2000. Ce challenge est aussi illimité dans le temps. 

Mon score actuel : 8

dimanche 3 juillet 2016

Les tribulations d'une caissière - ANNA SAM

L’histoire :
Une ancienne caissière de supermarché partage son expérience du métier et ses anecdotes sur les situations les plus choquantes ou les plus routinières rencontrées dans son métier.

Mon avis :
Cela fait des années que je veux lire ce livre, précisément depuis sa sortie en fait. J’étais à l’époque caissière en supermarché en contrat étudiant et du coup, j’étais curieuse de lire ce petit livre, pouvoir me retrouver dans les écrits d’Anna Sam.

J’ai en fait été un peu déçue. Certes, je le lis des années après avoir mis fin à ma carrière de caissière, mais je n’ai en fait tout simplement pas apprécié le ton qu’Anna Sam a mis dans son livre. C’est affreusement cynique et sarcastique, vraiment démesuré.

On a l’impression que, derrière sa caisse, elle se croit meilleure que tout le monde, plus polie, plus chaleureuse, plus souriante, juste meilleure et que de son statut de caissière, elle s’élève elle-même au statut de juge ultime de l’humanité. J’ai trouvé ça vraiment dommage, je ne pense vraiment pas que c’est l’idée qu’elle voulait transmettre, mais c’est de mon côté comme ça que je l’ai lu.

En ce qui concerne les anecdotes elles-mêmes, je me suis effectivement retrouvée dans certaines d’entre elles, certaines m’ont fait sourire ou rappelé des souvenirs.


Au bout du compte, je ne sais pas trop si je recommanderais cette lecture. Elle est certes très rapide, les anecdotes sont sympas et je pense, nous aide à remettre notre comportement en perspective, malheureusement, j’ai eu l’impression tout le long de ma lecture qu’elle jugeait et condamnait nos comportements, ce qui rend au bout du compte la lecture assez désagréable. 

samedi 2 juillet 2016

Bilan du mois de juin 2016

Hello tout le monde ! 

Je vous retrouve aujourd'hui pour le premier bilan mensuel du blog, où je vais rapidement vous faire un point sur mes lectures du mois, les acquisitions du mois et mes objectifs pour le mois prochain !! 

Du côté des lectures, je suis assez contente de moi car j’ai lu 12 livres en tout, parmi lesquels 9 sortaient de ma PàL, et 3 livres lus en VO, pour un total de 3878 pages (pour les livres numériques, j’ai tenu compte du nombre de pages dans la version poche, si elle existe). Pour rappel, mes lectures ont été les suivantes :
  

Pas de coup de cœur (je me rends compte que j’ai difficilement des coups de cœur en fait), mais de très bonnes lectures dans l’ensemble. Parmi les déceptions, on retrouvera :
-          Undone de Cat Clarke. Avec le recul, je me rends compte tout simplement que ce genre de lectures ne me convient plus tout simplement parce que j’ai grandi et ne m’y reconnais plus. Les aventures de lycée ne me parlent plus, je ne m’identifie à aucun personnage, bref, ce n’est plus pour moi.
-          Premier amour de Ivan Tourgueniev. Je n’ai pas compris le but de cette histoire, elle m’a semblé ne servir à rien, bref, je vais vite l’oublier.

Il y a aussi un abandon parmi tous ces titres, il s’agit de Balades irlandaises, un recueil de nouvelles écrit par 4 auteures différentes. J’ai lu la première nouvelle qui était passable, j’ai commencé la deuxième et quand j’ai compris que cette nouvelle allait débattre dans son intégralité du syndrôme pré-menstruel, j’ai lâché l’affaire. Dans quel monde pourrais-je avoir envie de lire les délires d’une femme un peu à cran, parce que c’est « cette période du mois ». Surtout que le peu que j’en ai lu n’avait juste aucun sens pour moi. J’ai donc complètement abandonné ce livre !

Pour ce qui est des acquisitions de livres, elles ont été nombreuses ce mois-ci… J’étais assez contente, j’avais été sage pendant une grande partie du mois et puis, je suis allée à Gibert en début de semaine et ça a été… une catastrophe.

   


-          Une place à prendre de J.K. Rowling. J’ai déjà ce livre dans ma PàL en anglais mais j’aime bien pour certains livres avoir leur version VO et VF…
-          Kaleb de Myra Eljundir. Rajouté à ma PàL suite à une vidéo de Margaud Liseuse, j’ai sauté sur l’occasion quand je l’ai trouvé d’occasion. Ca doit être le livre que j’ai payé le plus cher ce mois-ci : 11€… ;)
-          The Infinite Sea de Rick Yancey. J’ai lu le tome 1 de la saga il y a quelques mois et je compte bien lire la suite !
-          Charme de Sarah Pinborough, le tome 2 des contes du royaume. Cette saga me fait envie depuis un moment (toujours à cause / grâce à Margaud Liseuse) et je sais qu’elle est éditée maintenant en un seul volume du coup, j’ai sauté sur le tome 2 dès que je l’ai vu. J’essaierai de ne pas trop tarder à récupérer les tomes 1 et 3. Je les ai vus d’occasion en ligne et pas trop cher.
-          The husband’s secret de Liane Moriarty. Je l’ai vu passer plusieurs fois sur les blogs et sur Instagram et il me tentait bien. J’avais d’ailleurs failli me l’acheter en VF en version poche, je suis tellement contente de pas l’avoir pris, cette couverture est tellement plus jolie !
-          Les charmes discrets de la vie conjugale de Douglas Kennedy. J’ai lu très peu de livres de cet auteur mais les titres s’entassent dans ma PàL.
-          Ne lâche pas ma main de Michel Bussi. Après avoir tellement aimé Un avion sans elle, je n’ai pas pu résister quand j’ai trouvé ce livre à 1€ sur un vide-grenier.
-          Faute de preuves de Harlan Coben. Déjà lu et je le possède déjà en anglais, mais c’est pour ma collection… L
-          Sous haute tension de Harlan Coben. Idem
-          Demain est un autre jour de Lori Nelson Spielman. Une collègue m’avait recommandé ce livre.
-          L’île aux papillons de Corina Bomann
-          Et soudain tout change de Gilles Legardinier. Je suis en fait persuadée de ne pas du tout aimer les livres de cet auteur qui ne m’inspirent pas. Malgré tout, j’ai quand même voulu tester et j’ai trouvé celui-ci à 0,50 centimes au CAPS alors…
-          L’île des secrets de Nora Roberts. Une auteure que j’aime beaucoup même si je sais que je ne pourrai jamais lire tout ce qu’elle a écrit.
-          La passagère du temps de Nora Roberts.
-          Clair-obscur de Nora Roberts.
-          Les lieux sombres de Gillian Flynn. J’ai tellement aimé Gone Girl que je compte bien lire d’autres romans de cette auteure !
-          L’indomptable de Jennifer Donnelly
-          Le chant des secrets de Tamara McKinley.

Soit un total de 18 livres qui ont rejoint ma bibliothèque ce mois-ci, même si tous ne font pas partie de ma PàL. Ca fait beaucoup quand même. Mon petit réconfort : sur tous ces livres, un seul a été acheté neuf ! J’ai envie de dire que je ferai mieux le mois prochain mais en plein dans la saison des vide-greniers, ça semble difficile à tenir… Rendez-vous dans un mois pour ça !

J’ai également décidé de reprendre une des idées de Margaud Liseuse (oui, j’aime beaucoup cette blogueuse / booktubeuse qui est à l’origine de beaucoup de livres présents dans ma Wishlist ou dans ma PàL…) qui a instauré une book jar spéciale « Reliques de la PàL ». Ayant moi aussi un certain nombre de livres qui trainent dans ma PàL depuis trop longtemps, j’ai eu envie de reprendre cette idée à partir du mois prochain. Les titres sont les suivants (j’ai rédigé ma liste avant de lire Les Contes de Beedle le Bard… bref, je l’ai pas mis dans la Book Jar du coup) :


Pour le mois prochain, mes objectifs de lecture sont les suivants :
Ø  Lire au moins 4000 pages.
Ø  Lire au moins un livre numérique
Ø  Lire mes emprunts à la bibliothèque
Ø  Lire un livre de la book jar « Reliques de la PàL ».

Mes emprunts bibliothèques :


Le livre tiré de la book jar : 


Voilà, en ce qui concerne le blog, je compte continuer à poster mes chroniques au fur et à mesure de mes lectures ainsi que de reprendre les avis postés sur mon suivi lecture sur Livraddict. Un article spécial Challenges est en cours de préparation aussi et devrait arriver bientôt, afin de pouvoir par la suite vous faire un point de mon avancée dans les challenges à chaque bilan mensuel. 

N'hésitez pas à partager avec moi si peut-être nous avons des lectures en commun, vos avis... 

A bientôt !